Comment construire facilement son budget

  •  

Gérer un budget permet de dépenser mieux

La plupart des gens ne se rendent pas vraiment compte de la façon dont ils dépensent leur argent. Ils n’ont pas de plan précis pour suivre leurs achats et font inévitablement des dépenses qu’ils jugent eux-mêmes non nécessaires. Ils ne savent pas où part leur argent.

Gérer un budget permet de prendre conscience de ses dépenses et surtout de valider ce choix.
Un de mes clients se plaignait de ne pas pouvoir partir en vacances. En analysant ses comptes, il a remarqué que son budget « sorties » était trois fois supérieur à son budget « voyages ». L’année suivante, il a rééquilibré ces deux postes et a enfin pu partir en vacances.

En préparant son budget, il a proactivement choisi où il voulait dépenser son argent : il a repris le contrôle de ses finances.

Gérer un budget permet de dépenser moins

En suivant bien son budget, on réduit aussi le risque de faire des dépenses imprévues ou de dépenser de l’argent qu’on n’a pas.

Si vous avez un budget « restaurant » de 200 euros par mois et que vous les avez déjà dépensés le 20 du mois, vous serez plus enclin à remplacer le prochain resto par un diner chez vous avec des amis.
Cette décision est souvent prise inconsciemment : en gérant votre budget, vous indiquez à votre subconscient que vous ne voulez plus dépenser votre argent n’importe comment et votre subconscient vous aide à prendre les bonnes décisions.

Le budget vous aidera également à mieux planifier vos dépenses futures et ainsi à mieux gérer votre trésorerie. Cela vous évitera de payer des frais de découvert inutiles.

Faire son budget, ça prend du temps ?

Il faut bien l’admettre, gérer un budget n’est pas l’activité la plus fun. Si on est mal organisé, ça peut prendre beaucoup de temps sans donner de résultats significatifs.

Heureusement il y a une méthode pour le faire sans se prendre la tête. Voici 9 étapes concrètes pour construire et gérer votre budget efficacement.

  1. Exportez vos depenses annuelles
  2. Classez vos dépenses
  3. Distinguez vos charges fixes et variables
  4. Analysez et validez vos dépenses
  5. Budgétez vos recettes
  6. Budgétez vos charges fixes
  7. Budgétez vos charges variables
  8. Budgétez votre épargne
  9. Respectez votre budget
 

ETAPE 1 – EXPORTEZ VOS DEPENSES ANNUELLES

Une fois par an, exportez toutes vos dépenses de l’année précédente depuis le site ou l’app de votre banque. Début janvier est la période idéale : après les fêtes, vous êtes regonflés à bloc et avez plein de bonnes résolutions pour la nouvelle année.

Ça ne sert à rien de faire cet export tous les mois, ce serait beaucoup trop long. Une fois par an suffit. En revanche, c’est important d’exporter un an de dépenses car certaines comme les impôts ou les vacances ne sont pas mensuelles. Si vous vous contentez d’exporter les 3 ou 6 derniers mois, vous prenez le risque de ne pas avoir une vision complète de vos dépenses.

Construisez un tableau simple (j’adore Excel 😊) avec 4 informations seulement : 

  • Compte bancaire utilisé
  • Date de la dépense
  • Nom de la dépense
  • Montant de la dépense en euros

ETAPE 2 – CLASSEZ VOS DEPENSES

Choisissez entre 10 et 15 postes qui correspondent à vos dépenses. Par exemple : 

  • Hébergement : loyer ou prêt immobilier, charges de copropriété
  • Alimentation : courses pour les repas à la maison
  • Energie : eau, électricité, gaz
  • Transport : voiture (ou son crédit), essence, parking, entretien de la voiture, abonnement train ou bus
  • Télécommunications : télévision, téléphone, internet
  • Enfants : éducation, garde des enfants, activités extra-scolaires
  • Assurances : pour son habitation, sa voiture, ses voyages
  • Impôts : impôt sur le revenu, taxe foncière, taxe d’habitation
  • Loisirs : restaurants, cinémas, musées, concerts, abonnement de sportVacances : weekends, voyages
  • Mode : habillement, coiffeur Divers : tous les petits postes inclassables

Triez vos dépenses par ordre alphabétique : attribuez l’un de ces postes à chacune de vos dépenses. Cette étape est la plus fastidieuse donc simplifiez-vous la vie : 

  • Ne multipliez pas le nombre de postes : ça ne sert pas à grand-chose d’avoir des postes qui représentent une faible part de vos dépenses annuelles et ça complique l’analyse.
  • Si la dépense est faible ou vous ne vous souvenez plus ce que c’est, mettez-la dans « Divers » afin de gagner du temps.


ETAPE 3 – DISTINGUEZ VOS CHARGES FIXES ET VARIABLE

Ajoutez une sixième colonne à votre tableau pour distinguer les charges fixes des charges variables.Les charges fixes sont les charges récurrentes, généralement mensuelles. Leurs montants ne varient guère d’un mois sur l’autre.Les charges variables sont les dépenses moins essentielles mais qui égaient le quotidien. Elles varient, elles, beaucoup plus.

ETAPE 4 – ANALYSEZ ET VALIDEZ VOS DEPENSES

L’objectif de cette analyse est de pouvoir visualiser facilement où vous dépensez votre argent.

L’analyse de vos dépenses de l’année précédente est maintenant terminée. Etes-vous satisfait de la répartition de vos dépenses ?

Si oui, utilisez cette base pour construire votre budget 2024Si non, modifiez vos dépenses pour qu’elles représentent ce que vous auriez aimé dépenser en 2023 et utilisez cette nouvelle base pour 2024.


ETAPE 5 – BUDGETEZ VOS RECETTES

Additionnez tous vos revenus réguliers : salaire, retraite, indemnité de chômage, prestations sociales, pensions alimentaires, intérêts bancaires, revenus de placements, etc.

N’oubliez pas les revenus réguliers qui ne sont pas mensuels, comme les primes de treizième mois si elles sont contractuelles.
Excluez les revenus occasionnels comme les primes ou les dividendes d’actions s’ils sont trop aléatoires. Dans certaines professions, la part des revenus variables est importante, on ne peut pas l’ignorer totalement. Intégrez alors la partie variable que vous êtes presque sûr de toucher tous les mois. Exemple : si vous touchez des primes mensuelles entre 80 et 120 euros, vous pouvez considérer les 80 euros comme réguliers (à inclure) et le reste comme variable (à ignorer).

La somme des revenus est importante à calculer, car c’est le montant maximal dont vous disposez chaque mois pour vos achats. Si vous franchissez cette limite, vous risquez de payer des frais inutiles et vous réduisez votre train de vie futur.


ETAPE 6 – BUDGETEZ VOS CHARGES FIXES

Ces dépenses ne changent guère d’une année sur l’autre, utilisez les charges de l’année précédente comme point de départ.

Ajustez-les pour tenir compte des changements de situation personnelle. Si vous vous êtes récemment abonné à Netflix, votre budget Telecom sera plus élevé.

Ajustez-les également pour tenir compte de l’inflation. En France, les prix augmentent en moyenne de 2 % par an depuis 1980.

Calculez le montant prévu pour 2024 et divisez ce montant par douze pour obtenir les budgets mensuels.


ETAPE 7 – BUDGETEZ VOS CHARGES VARIABLES

Comme pour les charges fixes, utilisez les dépenses de l’année précédente comme référence et faites les deux même ajustements (changements de situation personnelle et inflation).

Faites un troisième ajustement pour tenir compte de la forte périodicité de certains postes. Si vous prenez trois semaines de congé en août, la moitié de votre budget annuel de vacances sera sans doute concentrée sur ce mois. Pour éviter une trésorerie négative en août, des économies doivent être prévues les mois précédents.

Planifiez également vos dépenses exceptionnelles : rénovation d’une maison, achat d’une nouvelle voiture… Plus vos estimations sont précises, plus votre budget vous aidera à gérer votre trésorerie et à éviter des frais de découvert.

ETAPE 8 – BUDGETEZ VOTRE EPARGNE

Votre épargne et vos investissements ne sont pas de réelles dépenses, même s’ils sont réguliers. Créez une nouvelle catégorie « épargne et investissements » où vous regrouperez :

  • Votre prêt immobilier : le remboursement du principal est un investissement
  • Votre épargne : virements vers des comptes d’épargne
  • Vos investissements : en Bourse, en cryptos, dans des sociétés…

Charges fixes + charges variables + épargne = Revenus

Vous avez désormais un budget mensuel précis pour chaque poste en 2024. Il ne vous reste plus qu’à le suivre 😊


ETAPE 9 – RESPECTEZ VOTRE BUDGET

Une fois par mois, comparez votre épargne réalisée à votre épargne budgétée. Si vous épargnez suffisamment, bravo, le principal objectif est atteint !

Si vous n’épargnez pas suffisamment, analysez d’où vient l’écart et réduisez ce poste le mois suivant. Une bonne technique est de créer une enveloppe spéciale pour ce poste, d’y mettre en espèces le montant budgété et de ne dépenser que ce qu’il y a dans l’enveloppe.

Si vous n’arrivez pas à respecter votre budget plusieurs mois de suite, il faudra sans doute le modifier pour qu’il soit plus réaliste. Et si vous avez besoin d’aide pour réduire vos dépenses, n’hésitez pas à me contacter.


Raphael Dazet

www.coachdazet.com